Prenez l’assurance auto jeune conducteur qui vous convient le mieux !

Le terme jeune conducteur ne désigne pas forcément le statut d’un adolescent émancipé qui vient de recevoir le quitus de tenir le volant. C’est une expression qui fait référence à tout type de personne venant de recevoir son permis de conduire.

Puisque ces profils sont potentiellement contraints aux risques sur la route, les établissements d’assurance ont pensé à une formule spécifique pour eux. Alors, ce guide propose une assurance auto jeune conducteur qui vous convient le mieux.

A lire aussi : Pourquoi une micro crèche ?

Une assurance en conduite accompagnée

Si la conduite accompagnée dispose de nombreux avantages, c’est évident qu’une assurance pour ce mode de conduite ne serait pas sans intérêts. Un jeune conducteur a tout à gagner en optant pour une assurance en conduite accompagnée. Toutefois, il faut que vous ayez eu recours à cette option lors de la formation. Autrement, votre assureur se verra dans l’obligation de vous répondre par non.

Toujours est-il qu’avec cette formule, les nouveaux conducteurs peuvent bénéficier d’une réduction de la surprime allant jusqu’à 50 %. Entendez par surprime, les frais supplémentaires qui s’appliquent à votre contrat en raison des risques que vous couriez et paraissant plus importants. De plus, retenez que cet avantage supplémentaire prend effet dès votre première année de conduite.

A lire en complément : Quel est le score moyen pour entrer dans une école d'architecture ?

Bénéficier d’une couverture de ses parents

Si vous résidez encore auprès de vos parents et que ceux-ci ont de bons antécédents avec l’assurance, cela peut vous être utile. Vous pouvez donc souscrire une couverture auto dans leur établissement.

En effet, de nombreux établissements invitent les jeunes conducteurs à domicilier leur contrat dans la maison d’assurance commune à leurs parents. Ils pourront obtenir par la suite des avantages certains.

À titre d’exemple, les nouveaux chauffeurs bénéficient d’une réduction allant jusqu’à 30 % sur la prime. Cependant, l’offre n’est valable que durant les premières années de conduite. En plus, vous ne devez subir aucune sanction ou pénalité. Comprenez aussi que cette offre alléchante a pour objectif d’attirer et de fidéliser la clientèle.

Assurance auto jeune conducteur : s’assurer sur le contrat de ses parents

Vous n’avez pas besoin de vous prendre la tête si vous venez de recevoir votre permis de conduire. S’il n’est pas évident que vous utilisiez tout le temps votre voiture alors, il y a une solution qui vous convient. Il s’agit de vous assurer sur le contrat de vos parents.

En plus, cela ne va coûter que quelques euros de plus sur la prime normale versée par vos ascendants. Ce n’est pas tout ! La bonne nouvelle est l’exonération dont vous bénéficiez sur la surprime avec quelques établissements. En réalité, le monde des assurances est un secteur très concurrentiel.

De ce fait, les différentes agences créent et facilitent les conditions pour attirer la clientèle. Vous comprenez donc qu’avec un tel avantage obtenu sur 3 années, vous serez tenté de signer votre contrat dans la même société. Toutefois, il y a une limite à ne pas dépasser. En cas d’accident, votre prime peut connaître un excédent.

Souscrire une assurance au tiers avec une voiture d’occasion

Assurance auto jeune conducteur

Il est clair qu’un jeune conducteur n’étant plus dans la fleur de l’âge ne peut pas compter sur le contrat de ses parents. Pour ces types de profils, la formule idéale pour réaliser des économies sur la prime est l’option de l’assurance au tiers.

En réalité, les frais perçus par votre agence pour vous garantir une couverture dépendent d’un certain nombre de critères. Il faut dénombrer :

  • le prix de la voiture ;
  • le calibre du véhicule ;
  • la zone de stationnement.

Alors, plus l’automobile a de la valeur, plus la prime est importante. Pour bénéficier donc d’une meilleure couverture, il va falloir s’engager pour une formule multirisque.

Puisque vous faites vos premières armes sur la route, rien ne presse. Vous pouvez donc choisir momentanément une voiture d’occasion qui ne pourra requérir qu’une assurance au tiers.

Assurance voiture au kilomètre : une assurance auto jeune conducteur

Si vous estimez que vous conduisez peu votre véhicule, l’assurance voiture au kilomètre est une alternative. Il s’agit en réalité d’une formule observée très souvent aux États-Unis d’Amérique et qui se présente sous deux formes.

La première concerne l’assurance au kilomètre près et la seconde est relative à un forfait kilométrique. Avec le premier mode, vous payez la prime en fonction de la distance parcourue. Tandis que le second vous engage à demeurer dans l’intervalle de 4 000 à 20 000 km.

News