Comment savoir si mon enfant est prêt à aller au petit pot ?

Contenu vérifié par la sage-femme Nadine Beermann.

Beaucoup de parents ne peuvent guère attendre que le misérable parc éolien devienne enfin une chose du passé. Le fait d’être propre est souvent encore considéré à tort comme une mesure de la qualité des soins parentaux. La plupart des parents ont déjà reconnu que l’apprentissage de la propreté forcé trop tôt n’est pas nécessairement conseillé pour réussir le séchage. Mais comment savoir si l’enfant est vraiment prêt ?

A découvrir également : Comment puis-je changer d'école ?

Même si nous pensons qu’en tant que bon observateur, vous le remarquerez certainement par vous-même, nous avons résumé ci-dessous cinq points de maturité qui élimineront votre incertitude.

La chose la plus importante en bref

  • La maturation jusqu’au contrôle complet de la vessie est progressive.
  • Les enfants qui ont grandi avec des couches ne le remarquent pas avant un certain Il s’est passé quelque chose dans la couche.
  • Si un enfant est intéressé à aller aux toilettes, c’est un bon signe, mais il ne dit rien sur sa durée.
  • Le « rapport après » est un pas important dans la bonne direction.
  • Même le fait de réaliser que vous « devez » est le jalon le plus important !
  • Lorsque l’enfant ne veut plus de couches, il est grand temps d’offrir un pot.

Maturation Mark #1 : L’enfant commence à s’intéresser à ses excrétions

Si un bébé est encore petit, ses processus corporels sont plus ou moins automatiques. Pour ce qui est de ses excrétions, cela signifie qu’il ne remarque même pas que quelque chose vient de se passer dans sa couche. Même les bébés qui sont élevés sans couches peuvent indiquer que la vidange est imminente, mais cela est plus susceptible de se produire inconsciemment.

A découvrir également : Qui a peur des étrangers ?

Cependant, à partir d’un certain âge ce comportement change. Soudain, l’enfant se rend compte qu’il vient de produire quelque chose là-bas. Par exemple, il s’émerveille devant l’pipi qui coule le long de ses jambes sous la douche. Ou ils veulent voir la saucisse que maman vient de lui essuyer les fesses. Cet intérêt est tout à fait normal et marque un pas important vers la propreté. C’est pourquoi il ne faut pas l’arrêter. Parce que plus l’enfant est amené naturellement dans son corps, plus il se sentira à l’aise plus tard dans sa peau. Ce n’est que plus tard qu’il apprend que les excrétions sont les déchets résiduels de l’organisme. Avant cela, l’enfant le perçoit comme faisant partie de son corps et en est fier à juste titre.

Maturation Mark #2 : L’enfant montre un réel intérêt à aller aux toilettes

Heureusement, de nombreux enfants sont autorisés à participer naturellement lorsque leurs parents ou frères et sœurs vont aux toilettes aujourd’hui. C’est ainsi qu’ils apprennent soit dit en passant, quelles sont les choses nécessaires pour faire ses affaires raisonnablement décemment. Mais la plupart des gens ne regardent pas de trop près. Ils sont généralement plus préoccupés par d’autres choses, telles que le nettoyage des armoires de salle de bain ou autres. Cependant, si l’enfant commence à vouloir également effectuer des actions individuelles, c’est un bon signe. À lui seul, ce comportement n’est bien sûr pas une garantie que votre enfant sera propre très bientôt. Cependant, avec les signes suivants, il donne une bonne image de la situation.

Mais ne vous inquiétez pas, même si votre enfant ne montre aucun intérêt, cela ne veut pas dire qu’il va se sécher beaucoup plus tard que les autres. Peut-être que d’autres choses sont tout simplement plus importantes pour lui et son intérêt peut être suscité, par exemple, par des livres d’images sur le sujet ou par des pairs qui se dessèchent déjà.

Reifezeichen #3 : L’enfant signale quand il a quelque chose a fait la couche

Ce que de nombreux parents trouvent dénué de sens est déjà une étape importante dans le développement de l’enfant. L’enfant a remarqué qu’il se passait quelque chose « là-bas ». Cela signifie que des voies neuronales, des liens et des récepteurs importants ont déjà bien mûri. Maintenant, ce n’est pas loin et votre enfant se rend compte qu’il doit le faire. Toutefois, cela peut prendre quelques mois.

Si vous omettez la couche maintenant, votre enfant sera peut-être heureux d’annoncer qu’il a mis quelque chose dans son pantalon. Alors, il ne faut pas le gronder. Même un rappel de notification préalable n’est pas vaine à ce stade. Elle est plus susceptible d’exercer une pression inutile sur l’enfant. Plus approprié est une phrase comme « L’avez-vous déjà remarqué ? C’est bien ça.

» Reifezeichen #4 : L’enfant remarque quand il doit

C’est la caractéristique la plus importante de toutes. Pas avant le début du l’enfant se rend compte que lorsque la vessie ou l’intestin veut se vider, il peut vraiment se dessécher. Ce qui semble si simple, c’est une interaction très complexe entre de nombreux récepteurs, nerfs, muscles et les connexions correspondantes dans le cerveau. Parce que l’enfant doit non seulement recevoir les signaux de manière fiable et correcte de la vessie et des intestins, il doit également être en mesure de les attribuer correctement et de dériver une certaine urgence.

Les parents remarquent généralement assez tôt que l’enfant se comporte différemment avant que le foop ne soit remis. Il fait une pause dans le jeu, change de position et commence à se concentrer. Ce n’est pas si facile à lire en urinant. Parce qu’avant que toutes les exigences physiques ne soient satisfaites, la plupart des enfants passent simplement inaperçus, la vessie est tout simplement beaucoup plus subtile dans ses signaux que l’intestin. Toutefois, si votre enfant commence à tripler ou à se pincer les jambes sur place, cela signifie qu’il est au moins brièvement j’ai déjà remarqué que la vessie est maintenant pleine. Maintenant, il faut un peu de pratique avant que l’enfant puisse estimer combien de temps il reste lorsque la vessie commence à frapper lentement, jusqu’à ce qu’elle déborde après tout.

Signes que votre enfant remarquera quand il en aura besoin

  • Triple sur place (danse pipi)
  • pincer les jambes ensemble
  • Pause dans le jeu
  • Accroupi sur les talons
  • Idéalement, faites-moi savoir par exemple « Mama Pipi »
  • Attention : Quand un enfant nie qu’il doit le faire, cela ne doit pas forcément signifier quelque chose. Il y a peut-être des choses plus importantes à faire à ce moment-là. Les enquêtes constantes ne font donc pas grand-chose.
  • 😉

Maturzeichen #5 : L’enfant ne veut plus être emmailloté

De nombreux enfants ont leurs phases, souvent au cours d’une poussée de développement, au cours de laquelle l’emmaillotage devient un exploit de force pour leurs parents. C’est surtout après il y a quelques semaines. Cependant, si votre enfant montre déjà les signes ci-dessus et commence à se battre contre la couche, vous devez agir. Il est grand temps d’offrir un petit pot. Si cela n’intéresse pas votre enfant, il peut y avoir d’autres raisons à la résistance, comme un mal de fond ou un ennui général sur la table à langer.

Et même si votre enfant accepte le pot, ne vous attendez pas à des miracles. Il est rare que les enfants soient complètement secs en quelques jours. Ces enfants auraient peut-être bénéficié d’une offre de petit pot beaucoup plus tôt parce qu’ils étaient prêts depuis longtemps. Cependant, les succès se produisent généralement peu à peu. Cela peut prendre plusieurs mois et plusieurs années, surtout lorsqu’il s’agit de sécher la nuit, avant que les couches n’appartiennent au passé. Ne vous laissez donc pas décourager par de supposés revers. Ce sera Déjà !

CONCLUSION

Bien que le chemin de la propreté soit différent pour chaque enfant, les marques de maturation sont très similaires. Les parents attentifs seront en mesure de les reconnaître facilement chez leur enfant. Si vous y prêtez attention et que vous accompagnez positivement votre enfant à chaque étape au lieu de le pousser, il ne peut plus y avoir grand-chose de mal. Mais le temps que cela prend dépend de l’enfant. Avec un peu de patience et de bonne humeur, il fonctionnera presque tout seul à un moment donné.

Vous avez d’autres questions sur les marques de maturité de la sécheresse ? Alors laissez-nous un commentaire !

sources

sources

  • Herbert Renz-Polster : Understanding Children, Kösel Verlag, 9e édition de 2016
  • Baby years : development and education in the first four years, Piper paperback, 4e édition du 10.01.2007
  • Comment les enfants se nettoient ; https://www.kinder-verstehen.de/mein-werk/artikel/wie-kinder-sauber-werden/ (récupéré le 25 avril 2018)
  • Soyez sec et propre ; https://www.kindergesundheit-info.de/themen/entwicklung/entwicklungsschritte/trocken-und-sauberwerden/ (récupéré le 23 avril 2019)
  • Qu’est-ce que « se nettoyer » ? ; https://www.eltern-bildung.at/expert-inn-enstimmen/abenteuer-sauber-werden/ (récupéré le 23 avril 2019)
  • Aide à la mise au sec et au nettoyage ; https://www.gesundheitsinformation.de/unterstuetzung-beim-trocken-und-sauberwerden.2135.de.html?part=einleitung-kt (récupéré le 23 avril 2019)
  • SEC — POURQUOI L’APPRENTISSAGE DE LA PROPRETÉ N’EST PAS NÉCESSAIRE ; https://www.gewuenschtestes-wunschkind.de/2015/01/toepfchentraining-und-sauberkeitserziehung-warum-wir-Kinder-beim-sauber-werden-nicht-unterstuetzen-muessen.html (consulté le 25 avril 2018)

Enfant